Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

Portrait


14 décembre 2006

Michelle DEMESSINE - Sénatrice du Nord, ancien Ministre

Michelle DEMESSINE est née le 18 juin 1947 à Frelinghien dans le Nord. Mariée et mère d’un enfant, elle entre dans la vie active très jeune et occupe un poste de secrétaire dans une entreprise de bâtiment. Engagée syndicalement, elle participe aux grandes grèves de 1968 et anime ce mouvement dans son entreprise. Avec les accords de Grenelle, elle voit son salaire doubler ! L’année 68 restera l’année de la prise de conscience politique.

Une femme engagée pour les femmes

Michelle DEMESSINE devient membre du Parti Communiste Français en 1970. Elle s’engage pour la défense des salariés et milite dans le monde du travail. Elle participe activement aux actions pour le respect et le développement du droits des femmes. Elle sillonnera le département du Nord, rencontrant des milliers de femmes, salariées, mères de famille, animant avec elles de nombreux combats. Elle préside le comité départemental de l’Union des Femmes Françaises de 1976 à 1990 (aujourd’hui Femmes Solidaires). En 1992, elle mènera une campagne contre la drogue, emmenant plusieurs milliers de mères manifester à Amsterdam. Elle s’engage aussi pour la dignité et la citoyenneté des personnes en situation de handicap.


Portrait de Michelle Demessine

Une militante de terrain dans les instances dirigeantes du Parti

Membre du Conseil National et du Collège Exécutif (Bureau politique) du PCF jusqu’en mars 2006, date du dernier congrès du Parti, Michelle DEMESSINE est une dirigeante nationale du PCF. En même temps qu’elle assume cet engagement politique, Michelle DEMESSINE devient membre de la commission exécutive de l’Union Départementale de la CGT (1973), puis membre du Conseil Economique et Social du Nord Pas de Calais (1983-1995). Elle sera élue Conseillère Municipale d’Houplines de 1995 à 2001.

Des mandats complémentaires pour une action efficace

En 1992, Michelle DEMESSINE est élue Sénatrice du Nord. Elle quitte cette fonction après avoir été nommée Secrétaire d’Etat au Tourisme en 1997. De 1997 à 2001, au ministère du Tourisme de la première destination touristique mondiale, elle relance le tourisme social et associatif et unit l’ensemble des acteurs du tourisme autour d’une nouvelle politique, favorisant le développement d’un tourisme respectueux des hommes et des territoires. Le label Tourisme & Handicap qu’elle a créé pour faciliter les départs des personnes handicapées, est aujourd’hui un outil de référence pour les professionnels et les usagers.

Elle quitte le Gouvernement après avoir été réélue Sénatrice du Nord. Aujourd’hui membre de la Commission des Affaires étrangères du Sénat, Michelle Demessine porte haut et fort l’exigence d’une approche différente de la politique étrangère française et des problématiques de défense.


Une journée avec Michelle Demessine
Dans le cadre de l’émission politique de France3 Nord Pas de Calais « la voix est libre », une équipe de journaliste à suivi pendant une journée Michelle Demessine, sénatrice communiste du Nord et adjointe à la Mairie de Lille.

En mars 2001 Michelle DEMESSINE est élue Adjointe au Maire de Lille, chargée des activités sportives et Vice-Présidente de Lille Métropole (LMCU) Communauté Urbaine en charge du Sport. A ce titre, elle lance le « Plan Piscine » afin d’assurer la pratique de la natation par tous les enfants scolarisés. Elle œuvre également pour le développement du sport de haut-niveau (elle est responsable du dossier Grand Stade Pierre Mauroy) et sa pratique féminine : Ainsi, 10 des 21 clubs de la métropole lilloise sont aujourd’hui des clubs féminins. Parmi eux, l’ESBVA Lille Métropole, équipe de basket féminine qui figure dans l’Elite du basket féminin français.

Au Sénat et dans le cadre de son activité politique, Michelle DEMESSINE s’engage auprès des salariés menacés par des plans sociaux et par des délocalisations. Elle demande la relance d’une nouvelle politique industrielle permettant de stopper l’hémorragie d’emploi dans notre pays et dans la région Nord Pas de Calais. Elle s’attache aussi à défendre particulièrement les questions liées au respect de la dignité des personnes handicapées, celles liées au droit au logement, à la protection sociale. Elle agit aussi aux côtés des victimes de l’amiante. Un projet de loi, sur ce sujet est en cours de préparation. Dans la Métropole lilloise, notamment au travers de ses mandats locaux, elle développe une politique sportive, tant en direction des clubs amateurs que des clubs de haut niveau.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères