Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

25 novembre 2009

Soutien à Salah Hamouri

Salah Hamouri est un jeune Franco Palestinien, âgé de 23 ans, détenu depuis 2005 par les autorités israéliennes, jugé le 17 avril 2008 par un tribunal militaire de forces d’occupation, sans que la moindre preuve attestant sa culpabilité n’ait pu être apportée et condamné à 7 ans de prison. la technique du « plaidé coupable » lui a évité d’être condamné à 14 ans ou plus.

Salah Hamouri, à la différence de tous les Français détenus à l’étranger, n’a bénéficié que d’un soutien minimum des autorités françaises. Ainsi, le Président de la République a refusé, à ce jour, de rencontrer les parents de Salah, tout comme le ministre des affaires étrangères lors de son très récent séjour en Israël.

Lors de sa rencontre avec les deux parlementaires, Salah Hamouri a principalement tenu à plaider pour la création de deux Etats souverains et viables, basée sur les frontières définies par l’ONU en 1967 afin que les deux peuples puissent enfin vivre en paix et que justice soit rendue au peuple palestinien. Il se prononce également pour le retour des réfugiés palestiniens. Il nous a assuré que, tout comme ses amis emprisonnés, sa détermination s’est encore renforcée en prison pour contribuer à cette solution politique.

Au moment où l’on célèbre le 20e anniversaire de la déclaration des droits de l’enfant, il a également beaucoup insisté sur le scandaleux emprisonnement de jeunes mineurs palestiniens, qu’il estime au nombre de 350. Ceux-ci ont pour la plupart été condamnés par des tribunaux militaires, au mépris des règles internationales, aux mêmes peines que les adultes.

Il a chargé les parlementaires de remercier les auteurs des centaines de lettres de soutien qui lui parviennent après le barrage de la censure puisqu’il ne peut le faire lui-même étant seulement autorisé à envoyer 2 lettres et 3 cartes postales chaque mois.

Les parlementaire communiste appellent donc :

— Les Françaises et les Français à apporter leur solidarité à Salah Hamouri en rejoignant son très large comité de soutien
— > www.salah-hamouri.fr

— Les parlementaires, élus territoriaux et personnalités du monde politique syndical, associatif et artistique à venir rencontrer Salah dans sa prison, afin d’obtenir au plus vite sa libération.

Contact presse : Dimitri BANDINI,

  • 06 77 89 59 12
  • bureau.m.billout senat.fr

AUTRES ARTICLES :

-

Sénatrice du Nord et membre de la commission des Affaires Etrangères et de la Défense, est arrivée à Kaboul ce matin pour effectuer une visite officielle de deux jours et rencontrer les forces armées et politiques.

-

Cette déclaration de politique étrangère qui ne leurre personne, car tout le monde a bien compris que le seul sujet en était la pleine réintégration de notre pays dans le commandement militaire de l’Otan, a le goût amer du réchauffé.

-

Quand le président de la République annoncera au sommet de Strasbourg-Kehl le retour complet de la France dans son commandement militaire intégré, il officialisera une décision lourde de symboles et révélatrice d’une politique contraire aux intérêts fondamentaux de notre pays et de son peuple.

-

Le 22 septembre 2008 Michelle Demessine intervient au Sénat : "il faut penser et organiser, sans plus tarder, le retrait des troupes françaises" …

-

En protestant contre ces annonces, Michelle Demessine a demandé au Ministre de l’intérieur de rapidement lui préciser ses intentions en matière de réduction d’effectifs et d’implantation des brigades territoriales.

-

Michelle Demessine dénonce les nouvelles orientations du Président de la République qui veut imposer à notre pays de se fondre dans une défense européenne soumise aux valeurs et aux intérêts des Etats-Unis. Elle a également insisté sur la nécessaire revalorisation du rôle du Parlement qui devrait disposer d’un droit de décision sur l’envoi de nos troupes à l’étranger.




Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères