Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

11 septembre 2013

N’oublions jamais les déportés juifs de Douai !

Le 11 septembre 1942, au petit matin, les nazis avec la collaboration de la police française sont venus chercher 4 familles juives de Douai, en tout 20 personnes, hommes, femmes et enfants, pour les mener au camp d’Auschwitz. Cela ne doit jamais s’effacer de notre mémoire collective. Dans un courrier au maire de Douai, j’apporte tout mon soutien au dévoilement aujourd’hui, à Douai, d’une plaque en leur mémoire.

Monsieur le Maire,

Dans un courrier en date du 1er août dernier, Madame Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne, attirait mon attention sur l’inauguration, mercredi 11 septembre, dans votre commune, d’une plaque commémorative en hommage aux déportés juifs de Douai.

Ces femmes, ces hommes mais aussi ces enfants, que les nazis avec la collaboration de la police française sont venus chercher au petit matin pour mener au camp d’Auschwitz, ne doivent jamais s’effacer de notre mémoire collective.

Face aux révisionnistes et aux négationnistes de l’Histoire constamment à l’œuvre pour banaliser et même nier les millions de déportés victimes de la barbarie nazie, je sais que nous serons toujours unis.

C’est pourquoi, je tenais à apporter tout mon soutien à cette cérémonie même si je ne pourrai fort malheureusement pas m’y rendre en raison de mes obligations de sénatrice qui me mènent à Paris ce jour-là.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Michelle DEMESSINE, Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères