Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

30 juillet 2012

La liquidation de France Soir

Le Tribunal de commerce de Paris a prononcé, le 24 juillet, la liquidation de France Soir, quotidien emblématique de la presse française, qui en décembre 2011, avait renoncé à son édition papier en passant au tout numérique.

Les sénatrices du groupe Communiste Républicain et Citoyen au Sénat qui ont été au côté des salariés de France Soir dans leur lutte pour la survie du journal et contre le plan social prévu, avaient exprimé leurs doutes quant à la viabilité d’un tel projet, tant l’équilibre économique de la presse numérique reste aujourd’hui difficile à atteindre.

Ils déplorent aujourd’hui le drame que cette liquidation représente pour l’emploi comme pour la presse.

Ils sont particulièrement soucieux quand à l’avenir des salariés de France Soir, qui vont faire les frais de la mauvaise gestion financière du journal France Soir par son propriétaire, M. Pougatchev.

De plus, cette liquidation, en mettant fin à un quotidien historique né de la Résistance, pose la question de l’avenir de la presse quotidienne à l’ère numérique et du maintien de son pluralisme.

Alors que la presse est en crise, et que le versement de millions d’euros d’aides publiques à la presse a échoué à maintenir ce journal en vie, il est urgent que le gouvernement se saisisse de ces questions et initie une véritable réflexion sur le sujet afin de prendre des mesures efficaces : il en va de la survie de la presse.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères