Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

18 septembre 2015

Projet de loi Santé : un pas en avant, deux pas en arrière

L’examen du projet de loi santé se poursuit aujourd’hui au Sénat. Avec mes collègues du Groupe Communiste Républicain et Citoyen, nous avons obtenu quelques avancées malgré une logique libérale destructrice pour notre système de santé.

Tout d’abord, nous nous réjouissons de l’autorisation de don du sang pour les personnes homosexuelles. Cette disposition avait été supprimée par la droite sénatoriale. Avec mes collègues du groupe Communiste Républicain et Citoyen nous avons déposé un amendement pour la rétablir.

En matière de médecine du travail, l’amendement également déposé par notre groupe visant à rétablir l’obligation de présence de données sexuées dans le rapport annuel a été adopté. Il a pour finalité d’apprécier l’exposition aux accidents du travail et maladies professionnelles selon le sexe.

Mais cela est loin de faire le compte face à la fragilisation en cours de la médecine du travail par la remise en cause de ses missions et de son indépendance.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères