Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

17 juillet 2015

Le report de l’âge légal de départ à la retraite n’est pas un solution

Réunis en commission, les sénatrices et sénateurs des affaires sociales ont majoritairement estimé, dans le cadre de l’adoption d’un rapport d’information, que l’avenir du système de retraite nécessitait de relever progressivement l’âge légal de départ en retraite pour parvenir à 64 ans en 2024.

En opposition à cette vision unique du libéralisme, avec les sénatrices et sénateurs du groupe Communiste Républicain et Citoyen, nous avons dénoncé cette nouvelle attaque contre le système de protection sociale et son régime de retraites.

Les élu-e-s de la droite sénatoriale se sont fait les porte-paroles du MEDEF en criant à la perte de compétitivité et en faisant du chantage sur l’emploi lorsque notre groupe a proposé d’augmenter le taux des cotisations vieillesse des entreprises.

Plus que jamais il est nécessaire de résoudre le problème du chômage et en finir avec la baisse des cotisations sociales des employeurs.

Des solutions alternatives existent comme la taxation des revenus financiers des entreprises et la modulation des cotisations patronales en fonction de la part des salaires dans la valeur ajoutée.

Nous continuerons de nous opposer aux attaques contre le régime de retraites et notre modèle de protection sociale et solidaire.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères