Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

5 février 2016

Défense de l’agriculture : le Sénat adopte une résolution des sénateurs communistes

Le Sénat a débattu, hier, d’une proposition de résolution européenne, initiée par les sénateurs Communistes Républicains et Citoyens et tout particulièrement par Michel Billout et Éric Bocquet, sur les conséquences du projet de traité entre l’Union européenne et les États-Unis sur l’agriculture et l’aménagement du territoire. Cette résolution a été adoptée à l’unanimité.

Dans un contexte difficile pour l’ensemble des filières agricoles, nous sommes satisfaits que le Sénat nous rejoigne dans le nécessaire engagement pour la défense de l’agriculture. Ce sont en effet des milliers d’emplois et de vies qui sont menacés. Les causes en sont bien connues : démantèlement des outils de régulation, libéralisation des marchés, dumping social, concentration de l’agriculture au profit des géants de l’agro-alimentaire et de la grande distribution.

Les producteurs ne doivent pas être les victimes de la chaîne de commercialisation. De nouvelles règles doivent être instituées pour garantir des revenus dignes à nos agriculteurs pour assurer sur nos territoires, une production alimentaire d’une qualité toujours améliorée pour nos populations. En s’engageant ainsi, le Sénat se positionne clairement contre des accords de libre-échange qui mettraient en péril notre agriculture et plus largement l’aménagement du territoire.

L’agriculture ne peut être une variable d’ajustement lors des négociations de cet accord. L’agriculture n’est pas une marchandise, elle doit faire partie d’un projet de société plus global et il est tout à fait possible de développer un commerce international avec des solutions alternatives respectueuses des êtres humains et de l’environnement.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères