Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

22 février 2013

Au nom de l’Etat de droit, il faut libérer Georges Ibrahim Abdallah !

Michelle Demessine écrit à Monsieur Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur, pour qu’il signe les documents permettant à Georges Ibrahim Abdallah de retrouver le Liban.

Monsieur le Ministre,

Le 10 janvier 2013, la justice a accepté la neuvième demande de mise en liberté de Monsieur Georges Ibrahim Abdallah, assortie d’une expulsion vers le Liban.

Membre du Front populaire de libération de la Palestine durant les années de guerre au Liban, c’est, après 29 années d’emprisonnement, l’un des plus anciens détenus de notre pays alors qu’il est libérable depuis près de 14 ans.

A ce jour, il ne manque que votre signature pour rendre la liberté́ à cet homme.

Au nom des règles élémentaires de la justice et du respect de l’Etat de droit, je vous prie donc, Monsieur le Ministre, de bien vouloir signer les documents lui permettant de retrouver sa liberté.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle Demessine Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères