Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

23 septembre 2014

Une avance pour les retraités de la CARSAT Nord-Picardie !

Dans le Nord Pas de Calais et en Picardie, 6 000 personnes sont actuellement privées du versement de leur retraites depuis en moyenne trois mois suite à des dysfonctionnements à la CARSAT Nord-Picardie. Michelle Demessine interpelle Marisol Touraine, ministre en charge des affaires sociales, pour que ces retraités reçoivent d’urgence une avance qui sera aisément remboursable une fois qu’ils auront reçu leurs retraites.

Madame la Ministre,

Je tiens à attirer votre attention sur les dysfonctionnements de la CARSAT Nord-Picardie.

En effet, dans le Nord Pas de Calais et en Picardie, 6 000 personnes sont actuellement privées du versement de leur retraites depuis en moyenne trois mois.

Ces délais sont insupportables pour ces retraités contraints de puiser dans leurs économies, incapables pour beaucoup de payer les factures de la vie courante et pour certains obligés de recourir aux associations caritatives pour survivre avec un compte bancaire vide.

En réponse, la CARSAT Nord-Picardie invoque un flux plus important de dossiers et prévoit pour traiter leurs dossiers de fermer ses locaux du 1er au 17 octobre et de ne les ouvrir, à l’avenir, que deux jours par semaine.

Mais, cela ne constitue nullement une solution pérenne pour ces retraités qui ont besoin d’être accompagnés dans leurs démarches. Le cœur du problème semble bien être le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui, de 2014 à 2016, conduira au non remplacement de 150 salariés de la CARSAT Nord-Picardie.

Pour que ses usagers bénéficient d’un service public digne de ce nom, je vous demande donc solennellement de mettre un terme aux économies de personnel à la CARSAT Nord-Picardie.

De plus, alors que ces 6 000 retraités lésés non pas à faire les frais de ces dysfonctionnements et ne peuvent pas vivre un jour de plus sans revenu, je vous sollicite pour qu’il leur soit d’urgence attribué une avance qui sera aisément remboursable une fois qu’ils auront reçu leurs retraites.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE, sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères