Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

28 mars 2011

Un plan d’urgence pour la justice !

Les professionnels de la justice seront une nouvelle fois dans l’action ce mardi. A l’évidence, leur colère est à la mesure de la crise que connaît l’institution judiciaire ; elle est à la mesure de la surdité de ce gouvernement comme des précédents.

Le budget de la justice française est au 37ème rang européen. Elle manque de magistrats, de greffiers, de personnels pénitentiaires. Les augmentations dont se targuent les ministres successifs vont à la construction de nouvelles places de prison.

Ce n’est pas d’une législation « coup de poing » dont le service public de la justice a besoin pour fonctionner. C’est d’indépendance et de moyens suffisants pour permettre à ses personnels de remplir leurs missions.

C’est pourquoi nous soutenons les professionnels qui exigent l’adoption d’un plan d’urgence pour la justice.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères