Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

28 octobre 2011

Pour une école obligatoire à 3 ans

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication a fait inscrire à l’ordre du jour des travaux du Sénat une proposition de loi visant à instaurer la scolarité obligatoire à trois ans. Ainsi le Sénat affirme que l’école maternelle se trouve à la base du système éducatif et conditionne la réussite scolaire de nos enfants.

L’instauration de l’obligation de scolarisation à partir de trois ans répond à un véritable enjeu éducatif et de citoyenneté. En construisant le plaisir d’apprendre, l’école maternelle nous fait avancer dans l’égal accès à la connaissance.

Elle est essentielle dans la facilitation des apprentissages, et donc dans la réduction des inégalités et la lutte contre l’échec scolaire.

De surcroit, le fait de rendre obligatoire la scolarisation dès trois ans est un verrou contre le grignotage incessant des moyens humains et matériels dévolus à l’école maternelle. D’ailleurs, il faudra être vigilant sur la professionnalisation des futurs enseignants et les moyens mis à leurs dispositions.

Au-delà de cette avancée essentielle pour l’éducation, reste toujours posée la question de la préscolarisation des enfants dès 2 ans telle qu’avancée par la proposition de loi de ma collègue communiste Brigitte Gonthier-Maurin visant à garantir un droit à la scolarisation des enfants dans les écoles maternelles dès l’âge de deux ans.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères