Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

17 octobre 2011

Manifestation contre la suppression des trains entre la Sambre-Avesnois et Paris

A l’appel d’associations d’usagers, de syndicalistes et de Bernard Baudoux, maire d’Aulnoye-Aymeries, une manifestation était organisée, samedi 15 octobre, pour protester contre la suppression de la moitié des trains qui relient la Sambre-Avesnois à Paris.

Alors que la Sambre Avesnois et ses 230 000 habitants ne sont desservis par aucune autoroute, aéroport, ou liaison fluviale, cela enfoncerait encore un peu plus ce territoire dans l’enclavement.

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités face à cette décision qui restreint la liberté des milliers d’usagers qui ont fait le choix de vie de se rendre quotidiennement à Paris pour travailler et est en contradiction avec la nécessité écologique de créer une alternative à la route et l’objectif fixé par le Grenelle de l’Environnement de 25 % de non-routier dans le transport de marchandises d’ici 2012.

C’est pourquoi j’ai interpellé la direction de la SNCF et j’étais présente parmi les manifestants pour empêcher cette décision qui risque de plomber les efforts des populations et de leurs élus pour développer leur territoire.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères