Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

2 février 2012

Les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés doivent être rétablis dans leurs moyens

Michelle Demessine écrit à Monsieur Hachem Salhi, Président de la FCPE du Nord au sujet de la pérennité des RASED.

Monsieur le Président,

Le 6 décembre dernier, vous me sollicitiez concernant l’avenir des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficultés (RASED) dont existence est mise à mal par le gouvernement pour la troisième année consécutive avec l’adoption du budget 2012.

Après avoir voté contre la suppression de 5700 nouveaux postes dans le premier degré, je veux vous affirmer mon attachement à la préservation de ce dispositif dans ses missions d’aides spécialisées aux élèves en difficultés et d’accompagnement psychologiques des élèves les plus fragiles, de leurs familles et de leurs enseignants.

En effet, alors que toutes les études s’accordent à dire que les élèves qui en bénéficient font des progrès non seulement dans les acquisitions scolaires mais également dans le domaine des compétences cognitives, le Gouvernement tente de mettre fin à ces réseaux d’aides qui proposent des solutions aux élèves les plus en détresse.

Pour notre part, nous croyons que l’école doit être au service de l’émancipation individuelle et collective parce que tous les élèves sont capables de progresser et de réussir à condition que l’école et donc l’Etat leur en donne les moyens.

C’est pourquoi, il figure expressément au cœur du programme du Front de gauche que « les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés seront rétablis dans leurs moyens ».

Au côté de cet engagement, d’autres propositions phares y sont formulées comme le droit à la scolarité dès deux ans, l’instauration d’une scolarité obligatoire de 3 à 18 ans, l’augmentation de 50% de l’investissement de l’Etat dans l’enseignement professionnel et l’arrêt des suppressions de postes au profit d’un large plan de recrutement dans l’Education Nationale.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Michelle DEMESSINE, Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères