Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

31 octobre 2014

La droite sénatoriale donne son feu vert au redécoupage des régions

Hier, la droite sénatoriale a entériné le redécoupage des régions voulu par le gouvernement avec notamment la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie.

Pour notre part, avec les sénatrices et sénateurs du groupe CRC, nous avons poursuivi la dénonciation de ce projet qui ne répond en rien aux attentes de la population et éloignera toujours plus les citoyens des centres de décision.

Nous avons été porteurs de plusieurs propositions, toutes rejetées, qui auraient permis à la société civile, aux forces sociales et aux élus locaux d’être associés à un processus démocratique d’évolution de nos institutions locales.

Aussi au regard des débats qui se sont déroulés dans l’hémicycle où l’expression des égoïsmes territoriaux a très souvent pris le pas sur la recherche de l’intérêt général, ils craignent, qu’en facilitant le droit d’option des départements qui souhaiteront quitter leurs régions d’origine, ce texte fasse monter les antagonismes et les égoïsmes.

Il va favoriser l’exacerbation identitaire de nos différences, de celles de nos territoires, au détriment de ce qui nous rassemble.

Nous considérons que ce projet de loi gouvernemental, aujourd’hui soutenu par la droite et le centre, est et demeure un mauvais coup porté à notre démocratie locale et qu’il aura de lourdes conséquences pour l’avenir de notre République.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères