Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

29 avril 2011

L’intercommunalité doit respecter la volonté des élus locaux !

Aujourd’hui, le préfet du Nord présente un projet de schéma de coopération intercommunale pour aboutir avant la fin de l’année à une nouvelle carte de l’intercommunalité dans le département.

A l’occasion du commencement de la mise en œuvre de la réforme territoriale, je voudrais rappeler que j’ai combattu, au Sénat, cette réforme voulue par le Président de la République qui s’est faite contre la volonté des élus locaux et aux dépens des services publics de proximité et de la démocratie locale.

De plus, je veux affirmer que l’intercommunalité doit rester une démarche de projet. Elle doit se garder de tailler des structures artificielles hors de toute cohérence et d’un projet territorial préalable qui doit être le fruit de la concertation entre collectivités pour s’accorder notamment sur le caractère mutuellement avantageux de la coopération.

Dans le cas contraire, le risque est grand de créer un fossé entre les citoyens et leurs élus locaux en les dépossédant encore un peu plus des moyens d’agir au bénéfice des populations alors qu’ils viennent déjà de subir des décisions qui rendent leur tâche quotidienne de plus en plus ardue avec la suppression de la taxe professionnelle et le gel des dotations pour les 3 années à venir



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères