Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

2 mars 2017

Comment prévenir la maltraitance des enfants sans moyens ?

Michelle Demessine, ainsi que les sénatrices et sénateurs du groupe Communiste, Républicain et Citoyen, salue le lancement d’un premier plan de prévention des maltraitances des enfants par la Ministre des familles, de l’enfance et des droits des Femmes, notamment la mise en place d’un médecin référent dans tous les hôpitaux et la publication chaque année du nombre d’homicides liés à des violences faites aux enfants.

Toutefois, Michelle Demessine note que ce plan ne s’accompagne pas des financements nécessaires à sa réalisation et que rien n’est prévu pour les centres de Protection Maternelle Infantile (PMI). Or, ceux-ci subissent les réductions budgétaires drastiques imposées par le gouvernement aux départements.

Alors que certains départements font le choix de maintenir et de développer l’activité des centres de protection maternelle infantile, d’autres comme les Hauts-de-Seine prévoient la fermeture de centres de PMI.

Ces établissements sont essentiels pour l’accompagnement des familles et pour la sensibilisation et la prévention des violences faites aux enfants.

C’est un service public de proximité qui offre un système de soins qui doit être garanti.

Michelle Demessine et les sénatrices et sénateurs du groupe Communiste Républicain et Citoyen demandent donc dans l’immédiat à la Ministre d’intervenir pour empêcher la fermeture des centres de PMI



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères