Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

2 février 2012

Michelle Demessine, invitée du journal de « France Culture »

Michelle Demessine était l’invitée du journal de 12h30 de France Culture dont la rédaction était délocaliséé à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, ce jeudi 2 février. Voici les principaux extraits de cette interview que vous retrouverez sur le site de France Culture.

Journal de 12h30 du 2 février avec Michelle Demessine

Michelle Demessine s’est tout d’abord prononcée sur la crise du logement : "Chaque fois que l’on a une vague de froid, on s’aperçoit de la cruauté de la crise du logement qui est épouvantable dans notre pays ".Après en avoir identifié les causes "le niveau de vie globale des jeunes qui n’accédent pas à la propriété", "la spéculation financière et immobilière". Son diagnostic tombe : "On a laissé le logement à la loi de l’argent". Et de proposer : "Il y a des urgences ! Quand on voit les nombres de gens qui dorment dehors, il faut absolument aller vers la réquisition des logements vides."

Sur la désaffection supposée de la gauche au profit du Front National : " Les causes sont la désindustrialisation très forte, la perte de l’espoir de changements des classes populaires et une Europe qui a beaucoup déçue. Les classes populaires ses désespèrent de la politique. Dans cette région , 70 % des ouvriers s’abstiennent. Il faut leur redonner espoir dans le changement, dans l’union. Mais depuis 2008, les choses ont beaucoup bougé. Les gens se rendent comptent que la crise n’est pas une fatalité et que c’est celle du capitalisme financier. Pour que ça change, il faut avoir le courage de s’y attaquer"



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères