Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

13 octobre 2017

Hommage à Michelle Demessine au conseil municipal de Lille

Vendredi 6 octobre, à l’occasion du conseil municipal de Lille, Martine Aubry, maire de Lille, a rendu hommage à Michelle Demessine qui arrive aux termes de ses mandats électifs. Elle a mis en valeur les qualités humaines et les projets que l’on doit à l’ancienne ministre, ex-sénatrice et désormais conseillère municipale honoraire de la ville de Lille.

Chère Michelle,

Alors que tu viens de remettre ton dernier mandat, celui de sénatrice du Nord, j’ai souhaité que notre Conseil puisse te rendre hommage, saluer presque 50 ans d’engagement politique, un engagement commencé dans les grèves de mai 68 suivi rapidement par ton adhésion au Parti communiste dont tu seras une éminente responsable.

J’ai souhaité également cet hommage pour te témoigner mon affection non sans te cacher mon émotion car nos parcours nous ont plus d’une fois réunies :

  • Tu as été secrétaire d’Etat en charge du tourisme lorsque j’étais Ministre des affaires sociales du gouvernement de Lionel Jospin
  • Et bien sûr tu as été notre adjointe aux sports à la Mairie et ma vice-présidente au sport à ce qui s’appelait encore Lille Métropole Communauté urbaine

Tu as porté avec conviction des projets de lois, des délibérations cadres et des conventions, tu as suivi de près de grands dossiers d’investissement pour notre ville et notre métropole (de la Halle de glisse au parc des sports en passant par le Grand Stade), tu as multiplié les questions ouvertes et interventions dans l’Hémicycle du Sénat.

Mais pour te rendre hommage, ma chère Michelle, je ne vais pas ce soir seulement égrener tous ces dossiers. Je veux parler de toi, une grande dame politique qui a toujours cru dans l’action publique, un exemple fort à une époque où beaucoup doutent de la politique, des responsabilités politiques et se détournent de l’engagement pour les autres.

Et d’abord, je veux saluer la femme de convictions que tu n’as cessé d’être.

Tu es une femme qui s’est toujours battue contre les injustices et qui a été une militante infatigable pour plus de justice sociale dans notre pays.

Tu n’as jamais oublié d’où tu venais.

Tu n’as jamais supporté qu’on puisse traiter les hommes et les femmes comme des variables d’ajustement, comme de simples facteurs de production.

Ils sont nombreux ceux qui ont pu compter sur la Sénatrice Michelle Demessine pour être à leurs côtés et porter leur voix quand ils peinaient à être entendus.

Durant tout ton engagement politique, l’attention aux plus fragiles a été ta boussole.

Tu y as puisé le moteur de tes combats qui te touchaient plus personnellement celui pour les femmes d’abord. Tu as été si souvent auprès de celles qui, dans notre Département, ont été brisées par la vie. Tu as porté le combat de l’égalité homme – femme chaque instant. Et puis, bien sûr, il y a eu ton combat obstiné et ô combien légitime pour l’insertion des personnes en situation de handicap. Tu l’as mené à tous les niveaux de responsabilité que tu as occupés. Jusqu’au ministère où l’on te doit le label « Tourisme et handicap » qui, aujourd’hui encore, contribue à favoriser l’accueil des personnes handicapées dans les lieux touristiques.

Tu as une capacité à t’indigner mais plus encore à t’engager et à agir. Cette force et cette volonté d’action servent pour toi un projet de transformation. Pour toi, il faut que les lignes bougent. Rien ne t’énerve plus que l’immobilisme.

Ceux qui t’ont côtoyée ont toujours été impressionnés par ton énergie et ta capacité à enchaîner les rendez-vous et les séances de travail.

Ne jamais sous-estimer un dossier, toujours se préparer avec rigueur, aller dans les détails parfois très concrets pour savoir de quoi il est question. On ne change pas les choses ou la vie des gens avec des éléments de langage, quand on développe un projet, il faut mesurer et expliquer ce que cela amène.

C’est ce sens de l’action qui, par exemple, t’a permis de faire considérablement avancer la politique sportive de notre ville dont tu as eu la responsabilité pendant 2 mandats, entre 2001 et 2014.

Nous savons tous ce que la politique sportive de notre ville te doit.

Tu as recréé les conditions d’émergence d’un véritable mouvement sportif lillois, en soutenant les clubs pour leur permettre de s’ouvrir au plus grand nombre, en développant des actions spécifiques envers les publics les plus éloignés de la pratique sportive, en particulier en développant une vraie politique du sport au féminin, ou en créant la première cellule handisport à la direction des sports.

Tu as la conviction qu’il y avait un retard important à combler en la matière.

Lille ne tenait pas son rang en matière de sport. Tu as accompagné notre politique d’équipements pour ramener le sport au plus près des Lillois. Nous pouvons être fiers d’un bilan majeur : de la halle d’athlétisme Jean Bouin à Moulins, au Jardin des sports au Faubourg de Béthune, en passant par la halle de glisse à Lille Sud, les nouveaux terrains de foot synthétique, sans oublier la piscine de Lille Sud dont le projet est né sous le précédent mandat, tout comme la salle handisport du collège de Moulins dont le projet te doit beaucoup.

Chère Michelle,

Tu as mis la même fougue à exercer tes mandats nationaux et tes mandats locaux. Tu as abordé chacun de ces mandats non pas comme des consécrations ou des étapes calculées, mais comme des missions auxquelles tu devais te consacrer avec la même exigence.

Tu ne t’es jamais coupée du terrain, quitte même à bouleverser ton emploi du temps pour ne pas t’enfermer dans des réunions innombrables. Et quand tu te déplaces dans un quartier, dans une usine, dans un équipement sportif, tu n’es pas dans la représentation, tu cultives le rapport humain. Car tu vois dans la rencontre avec l’autre le meilleur moyen d’apprendre de nouvelles choses et de comprendre la société et d’aider chacun.

Tu es restée fidèle à ton histoire, à tes idéaux et à tes valeurs. Tu as toujours porté haut l’idée de progrès, celui de remettre de la justice dans un monde traversé par tant d’inégalités.

Voilà, Chère Michelle, les raisons qui m’ont amenée avec l’ensemble du Conseil municipal à te rendre hommage aujourd’hui, alors que tu mets un terme aux mandats que tu as exercés.

Mais pour conclure, comment ne pas saluer la grande dame que tu es, avec la rigueur morale qui a toujours la tienne et une forme d’élégance politique, autant de qualités qui se perdent aujourd’hui - on ne peut que le déplorer.

Je peux dire que nous avons eu de la chance de t’avoir à nos côtés et que le Conseil municipal de Lille peut s’enorgueillir d’avoir compté dans ses rangs une personnalité comme la tienne.

Je sais qu’en quittant la vie politique active, tu n’en quittes pas pour autant l’engagement et les combats qui sont les tiens. Nous aurons encore beaucoup d’occasion de nous retrouver côte à côte pour défendre une certaine idée du progrès et de la justice.

Au nom de tous les élus, je t’adresse un grand merci, Chère Michelle.

Merci pour tout.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères