Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

22 mars 2012

Soutien aux salariés des Trois Suisses devant les Prud’hommes de Roubaix

Les salariés du groupe 3 Suisses International (3Suisses France, Becquet, Blanche Porte, Helline, Quelle, Unigro, Vitrine magique) étaient convoqués ce matin devant le Tribunal des Prud’hommes de Roubaix. Ils contestent le licenciement de 247 personnes au total, à la suite de la décision de fermer les 35 points de vente Espaces-Boutiques du groupe en France.

J’ai tenu ce matin, avant l’audience, à accompagner ces salariés, essentiellement des femmes, pour leur apporter tout mon soutien et m’inscrire dans ce juste et courageux combat mené face à une grande entreprise qui engrange d’importants bénéfices mais fait supporter à ses salariés des choix stratégiques de rentabilité à court terme au mépris de l’Humain.

Quel crédit accorder à une direction qui avait pourtant promis qu’il n’y aurait plus de licenciements après le premier Plan de Sauvegarde de l’Emploi de 2009 s’étant soldé par le licenciement de 850 personnes ?

Je réaffirme ici mon total soutien aux salariés et m’associe à leur lutte pour empêcher ces licenciements.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères