Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

21 mars 2013

Otages linsellois tués au Sahel : toute la lumière doit être faite par la levée du secret défense !

Michelle Demessine écrit à Jean-Yves le Drian, ministre de la Défense, pour la levée du secret défense concernant la mort d’Antoine de Léocourt et de Vincent Delory, lors d’un raid aérien de l’armée française visant leurs ravisseurs d’Aqmi, le 8 janvier 2011

Monsieur le Ministre,

Le 8 janvier 2011, Antoine de Léocourt et Vincent Delory, originaires de Linselles, dans le Nord, furent tragiquement tués lors d’un raid aérien de l’armée française visant leurs ravisseurs d’Aqmi.

Rompant avec le gouvernement précédent, le Président de la République a, le 16 octobre dernier, adressé des paroles fortes aux familles en indiquant que tous les moyens seraient mis à la disposition de la justice pour faire la lumière sur cette dramatique affaire.

Depuis la Commission Consultative du Secret Défense a rendu, le 18 décembre 2012, un avis favorable à la déclassification des documents qui y ont trait. Cet avis est à présent soumis à votre approbation et, plus de deux ans après les faits, les familles des victimes attendent une réponse de votre part.

Elles souhaitent que la levée du secret défense leur permette de compléter les expertises médico-légales et de saisir des juges sur des faits d’homicide involontaire.

Après avoir été en contact avec la famille Delory, je peux vous affirmer que loin d’eux se trouve l’idée de faire peser la culpabilité sur d’autres épaules que celles des terroristes. Elle désire juste connaitre toute la vérité sur les circonstances ayant mené à la mort de leur proche pour enfin pouvoir pleinement l’accepter.

Face à cette soif de vérité, j’ai pleine confiance en votre décision et vous prie donc bien vouloir accéder entièrement à la requête des familles.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle Demessine, sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères