Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

8 novembre 2007

Livre blanc de la Défense : audition des parlementaires communistes

Mme Michelle Demessine, sénatrice du Nord, Mr Jean-Claude Sandrier, député du Cher, président du groupe de la Gauche républicaine et démocratique et Mr Vincent Bony, responsable des questions de défense nationale auprès du Parti Communiste Français, ont été auditionnés ce jour au Sénat par les membres de la commission de rédaction du Livre blanc de la Défense.


Dans leur intervention liminaire, ils ont présenté la conception que se fait le PCF d’une défense nationale véritablement démocratique, ainsi que les propositions qu’il soumet au débat.

Réaffirmant leur volonté d’assurer la souveraineté du peuple français et l’indépendance de notre pays pour garantir la maîtrise de ses choix collectifs, ils ont dénoncé les nouvelles orientations du Président de la République en matière de défense, précisées hier encore devant le Congrès américain, qui veut imposer à notre pays de se fondre dans une défense européenne soumise aux valeurs et aux intérêts des Etats-Unis.

Michelle Demessine a plus particulièrement insisté sur la nécessaire revalorisation du rôle du Parlement qui devrait, notamment, disposer d’un droit de décision sur l’envoi de nos troupes à l’étranger et de réels pouvoir de contrôle sur l’action gouvernementale dans ce domaine.

Word - 31 ko
Budget Défense 2008
Intervention intégrale de Michelle Demessine

AUTRES ARTICLES :

-

Cette déclaration de politique étrangère qui ne leurre personne, car tout le monde a bien compris que le seul sujet en était la pleine réintégration de notre pays dans le commandement militaire de l’Otan, a le goût amer du réchauffé.

-

Quand le président de la République annoncera au sommet de Strasbourg-Kehl le retour complet de la France dans son commandement militaire intégré, il officialisera une décision lourde de symboles et révélatrice d’une politique contraire aux intérêts fondamentaux de notre pays et de son peuple.

-

Le 22 septembre 2008 Michelle Demessine intervient au Sénat : "il faut penser et organiser, sans plus tarder, le retrait des troupes françaises" …

-

En protestant contre ces annonces, Michelle Demessine a demandé au Ministre de l’intérieur de rapidement lui préciser ses intentions en matière de réduction d’effectifs et d’implantation des brigades territoriales.




Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères