Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

6 août 2012

Liberté de la presse en Turquie

Michelle Demessine écrit à Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères concernant la liberté de la presse en Turquie et l’emprisonnement de 95 journalistes turcs

Monsieur le Ministre,

Je tiens à attirer votre attention sur la liberté de la presse en Turquie.

En effet, près de cent journalistes sont actuellement emprisonnés dans les prisons turques pour avoir exercé leurs métiers et bien souvent en voulant rendre compte de la répression en cours dans ce pays à l’encontre du peuple kurde.

Dans le cadre de la loi anti-terroriste, ils se retrouvent sous les verrous et soumis à des conditions de détention désastreuses aux motifs fallacieux qu’ils appartiendraient ou soutiendraient une organisation terroriste.

Malgré les condamnations successives de la Cour Européenne des Droits de l’Homme envers la Turquie pour violation de la liberté de la presse, cette situation est d’autant plus préoccupante que le musèlement de la presse s’est récemment accéléré : le 30 juin 2012, on dénombrait 95 journalistes turcs en prison contre 68, fin juillet 2011 !

Face à ces journalistes qui exercent courageusement leur mission en s’estimant devoir la vérité à leurs concitoyens, le pouvoir turque fait peser une menace sur la liberté d’informer des journalistes pour aboutir à une véritable autocensure des médias turcs.

Aux portes de l’Europe et a fortiori dans un pays entré dans un processus d’adhésion à l’Union Européenne, ce bâillonnement des journalistes, qui est la marque de fabrique de tous les régimes autoritaires qui sévissent à travers le monde, est une atteinte inquiétante à la démocratie.

Je vous prie donc de bien vouloir m’indiquer, Monsieur le Ministre, les mesures entreprises par la France notamment au sein de l’Union Européenne pour la libération des 95 journalistes actuellement emprisonnés en Turquie et pour que la liberté de la presse soit à nouveau pleinement respectée dans ce pays.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE, sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères