Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

3 février 2015

Lettre à Laurent Fabius sur les violations du droit international lors de la guerre de cet été à Gaza

Alors que William Schabas le chef de la commission d’enquête de l’ONU sur la guerre à Gaza vient d’être contraint à la démission, Michelle Demessine, vice présidente de la commission des affaires étrangères du Sénat, demande à Laurent Fabius de faire pression sur les autorités israéliennes pour qu’elles cessent de faire obstruction à l’éclatement de la pleine et entière vérité sur les violations du droit international commises, cet été, lors de l’offensive israélienne.

Monsieur le Ministre,

Je tiens à attirer votre attention sur la commission d’enquête de l’ONU sur les violations des lois humanitaires internationales et des droits de l’Homme commises durant la guerre à Gaza, cet été.

Comme vous le savez, suite à l’enlèvement et l’assassinat de trois adolescents israéliens, les forces israéliennes ont mené des opérations militaires dans la Bande de Gaza du 8 juillet au 26 août 2014 provoquant la mort de plus de 2100 Palestiniens dont 1400 civils.

Des violations du droit international humanitaire et des crimes de guerre ont donc manifestement été commises lors de ce conflit et il est indispensable que des enquêtes transparentes, impartiales et promptes soient menées. Elles doivent permettre que les auteurs de violations du droit international humanitaire et de crimes de guerre rendent des comptes et que les victimes obtiennent justice.

C’est le travail de cette commission d’enquête qui doit présenter ses conclusions au mois de mars 2015, lors de la prochaine session du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU

Néanmoins, le refus d’Isräël de participer à cette commission d’enquête et de permettre au personnel de la commission d’accéder à la bande de Gaza fait obstruction à l’éclatement de la pleine et entière vérité.

C’est pourquoi, dans un souci de justice et afin de permettre à la France de jouer pleinement son rôle en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens, je m’en remets donc à votre haute autorité pour exhorter les autorités israéliennes à enfin collaborer avec la communauté internationale sur cette question majeure.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE, Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères