Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

7 mai 2013

Famine en Somalie : une innommable tragédie !

D’octobre 2010 à mars 2012, 258 000 personnes sont mortes de faim en Somalie. Michelle Demessine interpelle Pascal Canfin, ministre chargé du Développement, pour savoir quelles mesures entend prendre le gouvernement français pour se mobiliser pleinement contre une résurgence de la famine dans ce pays.

Monsieur le Ministre,

Je tiens à vous interpeller sur la situation humanitaire en Somalie

En effet, ce jeudi 2 mai, l’Organisation des Nations Unies vient de rendre un rapport qui révèle une effroyable réalité : d’octobre 2010 à mars 2012, 258 000 personnes sont mortes de la faim en Somalie dont, comble de l’effroi, 133 000 enfants de moins de 5 ans !

Si cette innommable tragédie est restée en dehors du champ des caméras contrairement à celle qui avait frappé le pays en 1992, elle n’en demeure pas moins l’une des pires famines qu’ait connu le monde au cours des 25 dernières années.

Malgré les cris d’alertes et les appels à l’aide des ONG sur place, le monde est resté impuissant face à cette marche morbide de la faim sur la Somalie, et l’Union Européenne comme la France sont restées dans une certaine inertie en attribuant respectivement en 2011, 11 et 100 millions d’euros, quand l’ONU estimait qu’il fallait mobiliser 1,6 milliards d’euros !

Mais cette famine est avant tout le résultat d’une longue sécheresse qui s’est abattue sur la Corne de l’Afrique et d’une situation sécuritaire catastrophique dans le pays rendant l’accès aux populations touchées des plus difficiles.

Après 22 ans d’un conflit qui a livré le pays aux chefs de guerre, aux groupes islamistes et aux gangs criminels, la constitution de nouvelles autorités fait naître un mince espoir de stabilisation sécuritaire du pays. C’est dans ce sens que se tiendra la prochaine conférence internationale des donateurs sur la Somalie, le 7 mai prochain, à Londres.

Mais, malgré les avancées que l’on peut attendre d’une telle réunion sur un plan sécuritaire, les 4 millions de personnes, soit la moitié de la population somalienne, qui ont été exposées à la faim, d’octobre 2010 à mars 2012, restent à la merci d’un prochain épisode de sécheresse.

Je souhaiterais donc savoir quelles mesures entend prendre le gouvernement pour se mobiliser pleinement contre une résurgence de la famine en Somalie.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE, Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères