Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

16 septembre 2014

Confiscation de 400 hectares de terres par Israël en Cisjordanie

Avec Gilbert Roger, président du groupe d’amitié France-Palestine du Sénat dont je suis la vice-présidente, nous condamnons la décision des autorités israéliennes de confisquer 400 hectares de terres situées dans le Gouvernorat de Bethléem (Cisjordanie) au bénéfice de la colonie voisine de Gvaot.

Inquiets de cette annonce qui constitue un des principaux accaparements de terres en territoires palestiniens occupés depuis 1980, nous rappelons que la colonisation est illégale au regard du droit international et qu’une telle démarche compromet la création d’un État palestinien ainsi que les conditions de l’installation d’une paix durable dans la région.

Nous appelons donc le Gouvernement israélien à revenir sur cette décision, à un moment où la priorité devrait être de conforter le cessez-le-feu dans la bande de Gaza, et de permettre à l’aide humanitaire d’accéder à ce territoire sans entrave.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères