Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

17 juillet 2017

La France doit exiger la libération de deux éminentes responsables politiques palestiniennes

Michelle Demessine alerte Jean Yves Le Drian, Ministre des Affaires Etrangères, sur l’arrestation de deux responsables politiques palestiniennes : Madame Khalida Jarrar, député palestinienne et Madame Khitam Saafin, présidente de l’Union des Comités des Femmes Palestiniennes.

La France doit condamner ces arrestations politiques prises par les autorités isaéliennes en raison de l’engagement total de ces deux femmes contre la colonisation des territoires palestiniens et pour la défense des droits des femmes palestiniennes

Monsieur le Ministre,

Je tiens à vous alerter sur l’arrestation et la condamnation de deux éminentes responsables politiques palestiniennes : Madame Khalida Jarrar et Madame Khitam Saafin.

Madame Khalida Jarrar est députée palestinienne du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), féministe et défenseuse des droits de l’homme. Après une première arrestation, le 2 avril 2015, et les 14 mois de détention qui suivirent, la police israélienne est venue, ce dimanche 2 juillet, aux premières heures du matin, pour l’arrêter et lui confisquer ses biens.

Quant à Madame Khitam Saafin, elle est également membre du FPLP mais aussi présidente de l’Union des Comités des Femmes Palestiniennes et pleinement engagée pour l’émancipation des femmes palestiniennes. Elle vient, pour sa part, d’être arrêtée et condamnée à trois mois de détention administrative sans procès véritable.

Ces arrestations, Monsieur le Ministre,traduisent, à mon sens, clairement la volonté des autorités israéliennes de réprimer toute résistance politique à la colonisation des territoires palestiniens pourtant maintes fois condamnée par des résolutions des Nations Unies.

Arrêtées pour leurs seules opinions politiques et leurs responsabilités de dirigeantes palestiniennesde premier plan, nous ne pouvons, Monsieur le Ministre, détourner le regard du sort arbitraire qui est fait, avec un certain acharnement, à ces femmes qui payent au prix fort leur engagement en faveur des femmes palestiniennes et du peuple palestinien.

Je m’en remets donc à votre haute autorité pour que notre pays exige auprès des autorités israéliennes la libération immédiate et sans condition de Mesdames Khalida Jarrar et Khitam Saafin.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE Sénatrice du Nord



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères