Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

23 novembre 2010

Affaire Karachi : nous demandons l’audition des responsables politiques de l’époque

A la suite des récents rebondissements médiatiques ayant trait aux développements de l’affaire d’Etat que sont devenus les contrats relatifs à la vente de sous-marins au Pakistan en 1994, le groupe communiste, républicain, citoyen et des sénateurs du Parti de Gauche, juge nécessaire que les parlementaires disposent d’une information claire et transparente sur ce sujet.

Le groupe a donc demandé ce jour, au président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, l’audition d’un certain nombre de personnalités ayant eu à connaître de ces contrats. Cela alors que le Sénat doit débattre d’un projet de loi ayant trait au « Contrôle des importations et des exportations des matériels de guerre et marchés de défense et de sécurité ».

Les sénateurs du groupe CRC/SPG estiment ainsi qu’Alain Juppé, ministre de la Défense et ancien Premier ministre à l’époque des faits, François Léotard, ministre de la défense, signataire de la vente de ces sous-marins et Charles Million, qui avait été chargé par Jacques Chirac d’arrêter le versement de commissions doivent être entendus dans les plus brefs délais.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères