Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

8 mars 2012

8 mars : l’Etat doit allouer au Planning Familial les 500 000 euros qu’il lui doit !

A l’occasion du 8 mars, Journée Internationale du droit des Femmes, Michelle Demessine écrit à Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, et Maurice Leroy, Ministre de la Ville, sur la baisse de 500 000 euros des financements alloués au Planning Familial en 2012.

Madame la Ministre, Monsieur le Ministre,

Je tiens à attirer votre attention sur les crédits alloués par l’Etat au financement des Etablissements, de Conseil Conjugal et Familial pour l’année 2012.

Alors qu’en 2009 l’Etat a signé un protocole pour leur assurer des subventions de 2,6 millions d’euros pour les trois années à venir et que la loi de finances adoptée par le Parlement pour l’exercice 2012 prévoit le versement de cette somme, 500 000 euros manquent à ce jour à l’appel.

Le Planning Familial est ainsi amputé de 20% de son budget alors qu’il souffrait déjà d’un manque chronique de moyens devant la nécessité sans cesse accrue de ses interventions dans un contexte social de précarité galopante.

Par l’information et l’éducation des jeunes en matière de sexualité, ce sont pourtant certains fondements de notre société qui sont en jeu comme l’égalité entre les hommes et les femmes ou le développement social et affectif des individus.

Avec la diminution des campagnes massives de sensibilisation et du travail régulier d’information du Planning Familial que cette décision risque d’entrainer, c’est aussi le champ de l’égalité d’accès des jeunes filles à la contraception à l’IVG ou à la prévention des maladies sexuellement transmissibles qui va se restreindre.

C’est pourquoi, je vous prie de bien vouloir faire en sorte que, conformément aux engagements de l’Etat et à la loi de finances 2012, l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité verse au Planning Familial les 500 000 euros qu’elle lui doit.

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères