Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

22 février 2013 - Affaires étrangères :

17 ans que la France n’avait pas foulé le sol cubain

Plus qu’un simple déplacement, c’est une visite d’Etat qu’a réalisé Michelle Demessine en se rendant avec Jean-Pierre Bel, Président du Sénat, à la conférence internationale « pour l’équilibre du monde » à La Havane du 27 au 31 janvier.

C’est la première fois que la France prenait la parole lors de cette manifestation. On ne pouvait pas rêver meilleur ambassadeur que Jean-Pierre Bel, 2ème personnage de la République, hispanophone, amoureux de l’Amérique Latine et marié à une cubaine. La délégation sénatoriale était également porteuse d’une lettre du Président de la République Française au Président du Conseil d’État, Raoul Castro, visant au renforcement des liens entre les deux nations et saluant l’accession de Cuba à la présidence de la Communauté des Etats d’Amérique Latine et de la Caraïbe (CELAC).

Embargo américain

La 3ème édition de cette conférence qui réunit tous les 4 ans l’ensemble des pays d’Amérique Latine était présidée par Cuba. A cette occasion, un appel a été adressé au président des Etats Unis, Barak Obama, lui demandant de mettre un terme au blocus économique américain qui sévit sur l’ile depuis 50 ans. De nombreux observateurs estiment que la situation pourrait se débloquer au cours de son 2ème et dernier mandat. La conférence s’est déroulée sous l’œil bienveillant de Lula, invité d’honneur et ancien président du Brésil dont l’aura est intact.


Compte rendu de la visite diplomatique sur le site de l’ambassade de France à Cuba.


 Michelle Demessine, membre de la commission des affaires étrangères, faisait partie de la  délégation sénatoriale.
Michelle Demessine, membre de la commission des affaires étrangères, faisait partie de la délégation sénatoriale.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères