Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

7 septembre 2012

Logement : la caution des étudiants prise en charge par les pouvoirs publics ?

A quelques jours de la rentrée universitaire. Michelle Demessine interroge le gouvernement sur la mise en place urgente d’un mécanisme permettant aux étudiants de faire prendre en charge leur caution solidaire par les pouvoirs publics.

Madame Demessine interroge Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le délai de mise en place d’un mécanisme de caution solidaire à destination des étudiants.

En effet, selon une étude diligentée par l’Union Nationale des Etudiants de France, plus d’un millions d’étudiants s’adressent chaque année aux Centre régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) pour 165 000 chambres universitaires disponibles. A cet égard, l’engagement du gouvernement visant à la création de 40 000 logements étudiants en 5 ans permettra partiellement de résoudre cette pénurie de logement.

Mais pour les étudiants dont la demande auprès des CROUS n’a pu être satisfaite, ils sont donc contraints à se mettre en quête d’un logement et à trouver une caution solidaire souvent exorbitante, c’est à dire de l’ordre de trois à cinq fois le montant du loyer selon les régions.

Au moment où le logement représente déjà 45% du budget des étudiants et contraint 7 étudiants sur 10 à travailler pour boucler leurs fins de mois, cette caution solidaire se révèlent être pour beaucoup d’étudiants une impasse.

Après l’échec du « Passeport étudiant logement » expérimenté dans l’Académie de Lille et de Lyon par le gouvernement précédent, les étudiants sont une attente d’une solution immédiate, dès cette rentrée scolaire, qui pourrait consister, conformément aux engagements du gouvernement, en la mise en place d’un mécanisme de caution solidaire prises en charges à titre gratuit par les pouvoirs publics.

Les organisations étudiantes insistent sur la nécessité que ces mesures soient d’ordre rétroactif et fassent l’objet d’une véritable campagne de communication via les CROUS et les établissements d’enseignements supérieurs.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères