Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

13 mars 2013 - Mouvement sportif

Ouvrir le chantier de la parité

Lors des initiatives organisées dans le cadre de la journée internationale des femmes, Michelle Demessine a réaffirmé la nécessaire féminisation des instances sportives françaises.

« Le sport prend enfin toute sa place dans le combat pour l’égalité des droits et la liberté pour tous » se réjouit Michelle Demessine en soulignant la volonté de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes, d’engager le chantier de la parité dans les fédérations sportives. C’est qu’avec seulement 11 femmes présidentes dans 117 fédérations et 7 Directrices Techniques Nationales sur 84 postes, le mouvement sportif est essentiellement dirigé par des hommes. Les sujets sont nombreux : médiatisation, rémunération, reconnaissance de la performance sportive, lutte contre l’érotisation du corps et accès des femmes à la pratique sportive.

« Pour se faire entendre la parité est nécessaire, toute seule vous n’êtes pas entendue ».

Adjointe au sport depuis 10 ans à la Mairie de Lille, Michelle Demessine a développé une politique volontariste pour inciter les femmes dans les quartiers « qui n’imaginaient pas pratiquer une activité sportive » en leur proposant des créneaux automatiquement réservés par la mairie. A l’échelon intercommunal, où elle est Vice-présidente au sport de haut niveau, 10 des 21 clubs élites soutenus sont des clubs féminins : «  la Parité ! ». En juin 2013, la métropole accueillera au Palais St-Sauveur de Lille les matchs de l’Eurobasket féminin, discipline dans laquelle la France est, avec les fameuses Braqueuses, vice-championne Olympique !


Le 8 mars dernier, à l’occasion du match de l’ESBVA au Palacium de Villeneuve d’Ascq, Michelle Demessine était entourée des sportives des clubs de haut niveau de la métropole lilloise pour célébrer la journée internationale des femmes

Le sport féminin en quelques dates :

— 1984 : 1er marathon olympique féminin (1896 pour les hommes)

— 1989 : La fédération française de rugby accepte de gérer le rugby féminin

— 1992 : Les femmes sont admises aux épreuves olympiques de Judo

— 2000 : Suspension du test de féminité pour les JO de Sydney instauré depuis 35 ans. 5 fédérations poursuivent les contrôles au championnat du monde (basket, volley, ski, judo, haltérophilie).

— 2004 : Le ministre des Sports instaure un principe de proportionnalité entre le nombre de licenciées féminines des fédérations sportives et le nombre de femmes dans leurs comités directeurs (Décret n° 2004-22 du 7 janvier 2004)

— 2012 : le Comité d’organisation des JO de Londres ne comporte qu’une femme parmi les 19 membres, il s’agit de la Princesse Anne.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères