Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

19 janvier 2016

Plan Hollande pour l’emploi : un projet libéral inefficace contre le chômage

A l’occasion des vœux adressés hier aux forces économiques, le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le chômage. Malheureusement, c’est la poursuite, voire l’amplification de mesures qui ont montré leur inefficacité : aides publiques supplémentaires aux entreprises, libéralisation du code du travail, et en particulier facilitation du droit de licencier, réforme des prud’hommes…

Le Président de la République persiste et signe puisqu’il souhaite transformer le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) en suppression définitive des cotisations sociales des entreprises, portant un nouveau coup à notre système de protection sociale.

Comme le démontre aussi la sanctuarisation du Crédit Impôt Recherche, il existe vraiment deux poids, deux mesures, des cadeaux sous forme d’exonérations d’un côté et, de l’autre, des réductions budgétaires au détriment de l’investissement public pour le bien être du plus grand nombre.

Avec mes collègues du groupe Communiste Républicain et Citoyen, nous sommes d’autant plus inquiets que parallèlement va être examinée la future réforme du Code du travail pour laquelle le Président souhaite faire prévaloir le contrat sur la loi et introduire le plafonnement des indemnités de licenciement en fonction de l’ancienneté du salarié, mesure que nous avions combattue dans la loi Macron.

Ce sont toutes ces raisons qui nous conduisent à appeler à la mobilisation pour obtenir des mesures qui répondent à l’urgence sociale et non à la satisfaction d’une poignée d’actionnaires qui ne souffrent pas de fins de mois difficiles.

Nous ne voterons pas des lois qui vont encore aggraver la vie des salariés, des retraités et des chômeurs.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères