Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

20 mai 2015

Le gouvernement s’engage enfin à rétablir une aide financière aux séniors sans emploi

Alors que notre groupe Communiste Républicain et Citoyen organisait cet après-midi un débat au Sénat sur le rétablissement de l’Allocation Equivalent Retraite qui avait été supprimée en 2011, le secrétaire d’Etat André VALLINI a annoncé la création d’une prime mensuelle de 300 euros pour les bénéficiaires de l’Allocation Spécifique de Solidarité.

L’annonce du rétablissement d’une aide pour les chômeurs de plus de 60 ans, bénéficiaires des minima sociaux qui ont suffisamment cotisé pour leur retraite mais n’ont pas l’âge requis, d’un montant de 300 euros mensuels est une première avancée contre l’injustice sociale dans notre pays.

En conditionnant l’octroi de cette prime mensuelle de 300 euros aux seuls bénéficiaires de l’allocation spécifique de solidarité ou du Revenu de Solidarité Active socle, le gouvernement limite néanmoins le nombre de bénéficiaires potentiels. Nous aurions souhaité que les séniors ayant toutes leurs annuités, puissent en bénéficier avant l’âge de 60 ans.

Ce premier pas en faveur des séniors doit en appeler d’autres afin de revenir à l’allocation équivalent retraite qui permettait à l’ensemble des séniors au chômage, en fin de droit de pouvoir bénéficier d’une allocation d’un montant équivalent au SMIC.

Avec mes collègues sénatrices et sénateurs du groupe Communiste Républicain et Citoyen, nous avons fait la démonstration de l’utilité des « niches parlementaires » alors que certains souhaiteraient bâillonner les groupes minoritaires au Sénat.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères