Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

15 février 2012

Nous demandons un référendum sur la TVA sociale !

Avec les sénatrices et sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen, nous sommes sont au dépôt au Sénat d’une motion référendaire sur le projet de loi de finances rectificative qui comprend l’augmentation de la TVA qui est inscrit à l’ordre du jour du Sénat le 22 février prochain.

Nous avons déjà souligné, au-delà du caractère antisocial qui impose l’austérité à l’ensemble des consommateurs et usagers, le caractère profondément antidémocratique de cette initiative de Nicolas Sarkozy qui instrumentalise le Parlement au service de sa campagne électorale, alors qu’il a disposé de cinq ans pour proposer les réformes qu’il souhaitait mettre en œuvre.

Le choix de la TVA sociale est un choix de société qui doit être tranché par les élections présidentielles et législatives.

C’est au peuple de trancher sur cette question grave.

Le Sénat de gauche peut, devant l’obstination du Président de la République et sa majorité, stopper cette manœuvre politique et ce coup bas contre ceux qui utilisent aux fins de consommation et non pas de placements financiers et autres spéculations non soumis à la TVA, et renvoyer ce projet devant le peuple.

Si référendum il doit y avoir, ce n’est pas pour stigmatiser l’étranger ou frapper pour les plus fragiles, c’est bien des choix économiques fondamentaux comme celui de l’augmentation de la TVA.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères