Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

9 avril 2015

Les masques tombent : pour Monsieur Macron, l’ennemi c’est le code du travail

Alors que les débats sur le projet de loi porté par Monsieur Macron ont débuté depuis mardi 7 avril au Sénat, les citations du ministre dans le journal du Monde daté du 9 avril sont édifiantes sur son mépris à l’égard des droits des salariés, sur son mépris des salariés.

Fidèle à ses premiers pas de ministre quand il taxait les ouvriers et ouvrières de l’entreprise GAD d’illettrés, le ministre s’est lâché devant les étudiants d’une grande école de Berlin. « La France n’a pas réformé ces dix dernières années. Le fait que la France soit l’un des pays qui protège le plus ses travailleurs est l’une des explications de son taux de chômage à 10 %, protéger des salariés peut aussi tuer des opportunités pour les autres ».

La logique de Monsieur Macron n’est ni originale, ni moderne. Elle est archaïque et passéiste. Le ministre plaide sans ambiguïté pour revenir des décennies en arrière, pour ne pas dire un siècle, en matière de droit du travail.

Monsieur Macron n’a sans doute pas bien lu les résultats des élections départementales comme il ignore ceux de toutes les élections depuis 2012.

L’électorat populaire, l’électorat de gauche est en colère. Il refuse ce hold-up libéral sur les espoirs de changement du 6 mai 2012.

La persévérance de MM. Hollande, Valls et Macron dans cette voie contraire aux promesses, dans cette capitulation devant les marchés financiers peut faire craindre les pires dérives politiques dans notre pays.

Avec les sénatrices et les sénateurs du groupe Communiste Républicain et Citoyen, nous sommes aux côtés des dizaines de milliers de manifestants qui défilent contre l’austérité et la loi Macron aujourd’hui en France.

Nous porterons les voix de ceux que méprise Monsieur Macron, les voix du peuple, dans l’hémicycle du Sénat en se battant pied à pied contre son projet de loi et en proposant une politique de croissance juste, démocratique et durable.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères