Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

29 mars 2011

GDF-SUEZ : 5 milliards de bénéfice pour les actionnaires mais 5% d’augmentation pour les consommateurs !

Le groupe GDF Suez a dégagé un bénéfice de près de 5 milliards d’euros en 2010, profitant de la rigueur de l’hiver et de l’augmentation de ses tarifs de gaz. Il annonce maintenant, une hausse de 5% des tarifs au 1er avril 2011 qui augmentera encore une fois la rétribution des actionnaires du groupe.

La précarité énergétique touche de plus en plus de nos concitoyens, trois millions et demi de ménages dépensent plus de 10% de leurs revenus pour régler leurs factures d’énergie. Face à cette situation très préoccupante, le gouvernement se pose en observateur et non en acteur. En effet, le gouvernement a mis en place un observatoire de la précarité énergétique alors que les problèmes d’accès à l’énergie sont connus et s’aggravent. Et c’est ce même gouvernement qui laisse au groupe privatisé, le pouvoir d’augmenter ses tarifs de gaz.

Les sénateurs du groupe CRC-SPG estiment que le ministre chargé de l’énergie, Monsieur Eric Besson, doit prendre ses responsabilités et garantir des tarifs du gaz abordables pour nos concitoyens. Ils souhaitent, à ce titre, que la formule tarifaire soit révisée afin d’abandonner l’indexation des prix sur les produits pétroliers et d’écarter la prise en compte de la rémunération de la marge commerciale du groupe GDF-Suez.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères