Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

13 mars 2007

Rapport sur les femmes et la précarité dans le Nord Pas-de-Calais

Un groupe de travail de l’Observatoire de la parité Nord Pas-de-Calais composé de Christiane Descamps, Nadine Deudon, Nicole Gadrey, Saïda Maachi, Martine Ready a réalisé une étude sur le thème des « Femmes et précarité dans le Nord Pas-de-Calais ». Ce rapport fournit un état des lieux des facteurs de précarité des femmes au niveau national et régional puis avance des propositions pour faire reculer cette précarité.

Il attire l’attention sur les formes d’emploi notamment sur les contrats à durée déterminée et les emplois à temps partiel qui sont les principales sources de discrimination touchant les femmes, en particulier celles qui ont un faible niveau de qualification et qui, à un moment de leur trajectoire, cumulent plusieurs types de risques. Il souligne l’importance des ruptures familiales et des phénomènes de discrimination. « Les femmes chefs de famille monoparentale et celles qui sont confrontées à plusieurs phénomènes discriminatoires (en raison de leur sexe, de leur origine ethnique et de leur âge) sont les publics les plus concernés par les formes d’emploi précaire comme par l’exclusion ». Le rapport insiste sur les évolutions nécessaires des organisations du travail en matière de prise en compte de la vie hors travail des salariés, en particulier la maternité et l’éducation des enfants, qui sont encore trop souvent perçues comme des charges par les entreprises et continuent à peser sur la participation des femmes au marché du travail.

Nicole Gadrey et Michelle Demessine

L’enquête qui a été menée comporte deux volets : d’une part des auditions d’acteur(rice)s de la région et d’autre part des témoignages de femmes précaires. À partir de l’ensemble de ces matériaux, le rapport adopte une approche thématique. Il comporte quatre chapitres :

  • Orientation et scolarité,
  • Situations familiales,
  • Emploi et travail,
  • Revenus et conditions de vie.

Il se termine par une synthèse de cet état des lieux de la précarité des femmes dans le Nord Pas-de-Calais, suivie de quelques propositions pour améliorer la situation actuelle.

Ce travail est utile pour progresser dans la réflexion, le débat et l’action pour réduire la précarité des femmes et aussi celle des hommes. Comme le rappelle Margaret Maruani dans « Les nouvelles frontières de l’inégalité » :

En matière de chômage et de précarité, de sous-emploi et de surqualification, de flexibilité et de partage du travail, les femmes ne sont pas spécifiques. Elles sont symptomatiques des mouvements qui agitent le marché du travail. Elles sont révélatrices de phénomènes d’ensemble. Leur situation n’est pas particulière, elle est significative.




Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères