Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

19 octobre 2010

Retraites : être responsable, c’est retirer le projet et ouvrir les négociations

Nicolas Sarkozy vient d’appeler à la responsabilité « l’ensemble des acteurs » du mouvement sur les retraites, avant d’annoncer, sur un ton martial, le rétablissement de l’ordre.Cette attitude est dangereuse.

Chacun a noté la grande responsabilité des organisations syndicales, des millions de salariés et jeunes qui, depuis un mois et demi sont dans l’action, soutenues par la grande majorité de la population.

Le Président de la République refuse tout dialogue avec, mais cherche depuis plusieurs jours, l’affrontement social face au développement du mouvement.

Débordé par le mouvement massif, unitaire, par l’irruption d’une jeunesse terriblement inquiète face à l’avenir, le Chef de l’Etat n’ pas d’autre solution que la fuite en avant et le recours aux forces de l’ordre pour mettre au pas un peuple qui refuse sa politique.

Les sénateurs du groupe CRC-SPG appellent tous les parlementaires à faire preuve de responsabilité et suspendre les débats au Sénat, pour créer les conditions de l’ouverture du dialogue social.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères