Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

25 juin 2015

Projet de loi sur le Dialogue Social : la droite et le gouvernement sont d’accord

Avec les sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen, nous avons fait la démonstration que le projet de loi Dialogue Social n’est pas une simplification et une rationalisation du dialogue social mais au contraire un recul pour les droits d’intervention des salarié-e-s dans les entreprises.

Le Sénat, dont la majorité est à droite, a aggravé une nouvelle fois les attaques contre les droits des salarié-e-s en portant un coup à la médecine du travail, à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, et au compte pénibilité.

Quant au Ministre du travail, il est resté sourd et inflexible aux propositions que nous avons faites sur l’égalité professionnelle qui ont été rejetées au motif que ces demandes étaient déjà satisfaites. Alors qu’en réalité ce texte sur le dialogue social instaure une invisibilité de ces inégalités, comme pour mieux masquer son échec à les combattre.

Le Sénat a enfin adopté la simplification du compte pénibilité en supprimant la fiche pénibilité et en diminuant le taux de cotisation des employeurs. Cette mesure présentée lors de la réforme des retraites comme une avancée majeure est donc réduite à peau de chagrin.

Avec les sénatrices et les sénateurs du groupe communiste républicains et citoyens, nous continuerons à nous opposer à la réduction des droits de participation des salarié-e-s dans les entreprises.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères