Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

1er juillet 2015

Le monologue du Sénat sur le dialogue social

Avec les sénatrices et les sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen, nous nous sommes opposés au projet de loi « Dialogue Social et Emploi » qui comportait de graves reculs pour les droits des salariés.

Pour la majorité sénatoriale de droite, les concessions faites par le gouvernement, au MEDEF, étaient encore insuffisantes et elle a fait voter des reculs supplémentaires à un texte déjà régressif.

Aux attaques portées contre la médecine du travail, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, et au compte pénibilité, la droite a supprimé « l’avancée » du texte qui consistait à créer des commissions mixtes paritaires régionales pour les entreprises de moins de 11 salariés.

Le gouvernement a su également compter sur le soutien de la droite lorsqu’il a été question du renouvellement des CDD à deux reprises contre une actuellement. La précarité au travail est donc aggravée, il n’y pas de relations d’égalité entre employeurs et salarié-e-s mais un lien de subordination que la majorité des sénatrices et sénateurs veulent ignorer.

Nous continuerons de nous opposer à la réduction des droits de participation des salariés dans les entreprises et à défendre un autre modèle de société.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères