Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

29 février 2016

Après le report, exigeons le retrait de l’avant-projet de loi El Khomri !

70% des Françaises et Français considèrent la réforme El Khomri dangereuse et 770 000 signatures ont été recueillies en 10 jours contre le projet de réforme du Code du travail. C’est cette forte mobilisation populaire qui a contraint le Premier Ministre à reculer, en proposant le report de la présentation au Conseil des ministres du projet de loi El Khomri du 9 mars au 24 mars.

Ce texte de loi qui prévoit pêle-mêle le plafonnement des indemnités de licenciement, l’augmentation des durées maximum de travail, l’extension des forfaits jour, le fractionnement des heures de repos, la légalisation des licenciements abusifs, les accords de compétitivité « offensifs » qui permettront de tirer les salaires vers le bas et de renforcer les logiques de déclassement et de dumping, n’est pas négociable.

Avec les sénatrices et les sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen, nous soutenons toutes les mobilisations des jours à venir, à commencer par les manifestations du 9 mars. Le gouvernement doit retirer cet avant-projet de loi réactionnaire et ultralibéral de casse du Code du travail.



Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères