Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

29 mars 2008

« Ni pauvre, ni soumis » marche vers l’Élysée

L’APF (Association des Paralysés de France) a décidé de lancer un mouvement massif et permanent pour alerter l’opinion publique afin d’obtenir un revenu d’existence décent pour les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante, quels que soient l’âge et le régime dont elles dépendent.


Ni pauvre, ni soumis

Un tel mouvement citoyen ne peut se concevoir que dans un cadre inter associatif. C’est pourquoi, nous invitons tant sur le national que local l’ensemble des associations de personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante et les associations du secteur social à rejoindre ce mouvement.

Pour fédérer le plus grand nombre de personnes, ils nous avons décidé de nommer ce mouvement : "Ni pauvre, Ni soumis"

"Ni pauvre, ni soumis", parce que cela correspond à notre combat :
— situation de handicap ou de maladie invalidante, quel que soit l’âge = situation de pauvreté, nous ne pouvons plus l’accepter ;
— seul un revenu d’existence décent et individuel permet d’être acteur et citoyen et de ne plus être considéré comme assisté.

Ce mouvement a pour ambition que la question des revenus, préoccupation majeure des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante, soit au centre de la politique du handicap. Aussi, ce mouvement doit peser sur les discussions qui vont s’ouvrir dans les prochaines semaines dans le cadre du comité de suivi de la politique du handicap mis en place par Valérie Létard, le « Grenelle de l’insertion » organisé par Martin Hirsch et surtout la Conférence du handicap prévue en avril – mai 2008.

Dès à présent, nous vous donnons rendez-vous le samedi 29 mars 2008 pour une marche citoyenne vers l’Elysée au départ de l’Esplanade des Invalides.

N’hésitez pas à vous rapprocher de la délégation départementale de l’APF la plus proche de votre domicile si vous souhaitez nous rejoindre pour nos actions locales et venir à Paris le 29 mars prochain !


Ni pauvre, ni soumis

AUTRES ARTICLES :

-

Le diagnostic de la HALDE (haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) est édifiant : taux de chômage de plus de 30%, emploi précaire et peu qualifié, déroulement de carrière quasi nul, refus d’aménagement des postes et fortes inégalités salariales…

-

Deux ans après l’adoption de la loi du 11 février 2005, le constat est amer : malgré quelques avancées dans l’accessibilité et la reconnaissance d’un droit à compensation, les personnes handicapées sont toujours contraintes à l’assistance tandis que la scolarisation des enfants handicapés reste un échec…

-

Le centre CAMUS, structure spécialisée dans la prise en charge des enfants autistes via la méthode ABA (Analyse Comportementale Appliquée), était depuis plusieurs mois menacé de fermeture…

-

Le dimanche 24 juin à eu lieu une grande marche organisée par l’association pour la défense des droits à la scolarisation des enfants handicapés : "C’est mon école à moi ausi" A cette occasion, l’association a lancé un grand appel à temoin...

- Depuis plus de 8 ans les 2 gares SNCF lilloise ont développé un service d’aide aux personnes à mobilité réduite. Pour être en conformité avec la loi « handicap », la SNCF a entrepris une politique de mise en accessibilité de ses sites « Accès plus ». Mais ce service, jusqu’à lors gratuit, pourrait devenir payant !

-

Grâce à la bonne volonté des enfants, un après-midi festif était organisé, le samedi 9 juin, au stade Léo-Lagrange de Ronchin, au profit de l’association aubersoise "Pour le sourire de Jeanne"…

Tous mes liens sur le handicap

Liens




Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères