Michelle Demessine

Sénatrice du Nord

31 mars 2015

Réponse du Gouvernement aux électeurs : annonce d’un projet Macron II pour l’été

Malgré la cuisante défaite électorale de dimanche dernier, le gouvernement persiste et signe. Tant pis si l’abstention est massive, tant pis si le vote de colère s’amplifie au risque de grossir les scores de l’extrême droite, tant pis si les électeurs du 6 mai 2012 qui ont fait le choix de François Hollande s’estiment de plus en plus trahis, il faut continuer les réformes coûte que coûte.

Lire la suite »

31 mars 2015

Colloque au Sénat les 1er et 2 avril : porter la voix des saisonniers dans la Haute Assemblée

Avec Annie DAVID, sénatrice de l'Isère, et Michel Le SCOUARNEC, sénateur du Morbihan, nous organisons avec l’Association ALATRAS et le Forum Social des Saisonniers un colloque sur les saisonniers au Sénat.

Lire la suite »

26 mars 2015

L’Europe s’attaque aux droits d’auteur

Auditionnées ce mercredi 25 mars par la commission Culture du Sénat, les sociétés coopératives gestionnaires des droits d'auteur (ADAMI, ADAGP, SACEM, SCAM) ont lancé un avertissement unanime contre les attaques qui se préparent contre les droits d'auteur au niveau européen à travers la révision de la directive sur les droits d'auteurs de 2001 lancée par la Commission européenne et le rapport de Julia Reda, députée européenne, qui en accompagne la préparation.

Lire la suite »

20 mars 2015

Dysfonctionnements à la Carsat : "Chaque mois une avance proche du montant de la retraite."

Lors des questions d’actualités au gouvernement du 19 mars, Michelle Demessine est intervenue sur les conditions de vie des retraités et les graves problèmes de dysfonctionnement à la Carsat.

Lire la suite »

19 mars 2015

La libéralisation du transport par autocar ou la casse du service public ferroviaire

Derrière la volonté du Ministre Emmanuel Macron de permettre à ceux qui ne peuvent pas se payer le train de voyager par autocar, au lieu d’imposer à la SNCF une politique tarifaire plus juste, se cache en réalité la volonté de libéraliser le service public ferroviaire.

Lire la suite »

19 mars 2015

Les retraités condamnés à financer l’adaptation de la société au vieillissement

Le Sénat vient d’adopter le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement. Si le débat fut riche et constructif, avec mes collègues Communistes Républicains et Citoyens, nous regrettons que le gouvernement s’obstine à vouloir faire financer les mesures d’adaptation de la société au vieillissement par les seuls retraités !

Lire la suite »

18 mars 2015

Droit d’information des salariés, le Gouvernement toujours plus loin dans la soumission au MEDEF

Sous la pression du patronat et sous couvert de complexité, voire d’inefficacité du dispositif, le gouvernement a encore une fois la velléité, dans le cadre du débat sur la Loi Macron à partir du 7 avril au Sénat, de remettre en cause le doit d’information des salariés en cas de cession d’entreprise.

Lire la suite »

12 mars 2015

Suppression des franchises médicales : le gouvernement dit oui…mais non !

Avec mes collègues du groupe Communiste Républicain et Citoyen , nous avons présenté ce matin une proposition de loi visant à supprimer les franchises médicales et les participations forfaitaires. Ces deux dispositifs particulièrement injustes avaient été instaurés par le gouvernement de Nicolas Sarkozy pour responsabiliser les patients.

Lire la suite »

2 mars 2015

La reprise des coupures d’eau : la goutte de trop !

Lors des débats sur le projet de loi sur la transition énergétique, malgré l’intervention des sénateurs communistes, un amendement de Christian Cambon, sénateur UMP du Val de Marne, a été adopté par le Sénat de droite avec le soutien du gouvernement et de la Ministre Madame Ségolène Royal pour revenir sur l’interdiction des coupures d’eau votée en 2013.

Lire la suite »

19 février 2015

Loi Macron : la bataille continue au Sénat

Le Gouvernement a franchi aux forceps la première étape de l’examen par l’Assemblée Nationale de la loi Macron. L’utilisation du 49-3 par le gouvernement sur ce texte est un aveu de faiblesse et d’échec. Il n’y a pas eu de majorité et de surcroît de majorité de gauche pour voter un projet de loi profondément libéral inspiré, chapitre après chapitre, par les recommandations de Bruxelles. Ce texte a perdu toute sa légitimité. Il doit être retiré !

Lire la suite »




Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères